Par les champs et par les grèves

TitrePar les champs et par les grèves
Résumé

« Nous ne sommes que des contemplateurs humoristiques et des rêveurs littéraires ; nous passons notre vie à regarder le soleil et à lire les maîtres. Si cela n’emplit pas la poche comme de faire du suif, des bottes et des lois, si les gendarmes le comprennent peu et que les bourgeois en rient de pitié, c’est donc pour nous seuls alors, et tant mieux mille fois, que vous étendez vos horizons, grèves et prairies que labourent nos pieds. »

En 1847, Gustave et Maxime décident de visiter l’ouest de la France. Partis de la Touraine, où ils découvrent les châteaux et longent la Loire, ils dorment dans des auberges, visitent des églises, rendent hommage à Chateaubriand à Saint-Malo et s’attardent à Carnac pour finalement achever leur périple en Normandie.

Un récit sensible et vivant qui entraîne le lecteur sur les petits chemins de campagne et le long des plages battues par les vents.

Auteur(s)Flaubert, G, Camp, MDu
Année2017
Date de parution02/11/2017
Pages384
Dimensions125x190
FormatPoche
Prix14 €
ISBN978-2-8159-2592-1
EAN9782815925921
Couverture Par les champs et les grèves

Maxime Du Camp (1822-1894), grand voyageur, écrivain, photographe et éditeur de La Revue de Paris.

Il a publié le roman Madame Bovary de Gustave Flaubert, ainsi que Baudelaire et Théophile Gautier.